« La seule chose qui compte, c’est de remonter à la surface. Quels que soient l’angle ou la vitesse d’ascension. La surface. »

 

41AzGsGU0gL

Julie, caissière et mère célibataire de Ludovic dit Lulu, survit au quotidien.

Elle rencontre Paul, un homme qui pourrait être son père, qui lui veut que du bien. Il lui propose de partir en vacances en Bretagne. Après réflexion, Julie et son fils Ludovic prennent donc la route avec Paul ainsi que Jérôme, son fils. A partir de là, la vie de ces quatre personnages va changer à tout jamais...

J'ai aimé le style qui nous fait vivre plein de choses, plein d'émotions, on passe du rire aux larmes, à lire avec un paquet de mouchoirs. Pour les adeptes des citations comme moi, vous serez servir !

On pourrait penser qu'il s'agit d'un livre genre "cul cul la praline", alors qu'en faite pas du tout ! Bref, un coup de coeur pour ce roman sublime ! 

A propos de l'auteure

Sage-femme dans la région de Strasbourg, Agnès Ledig, 40 ans, découvre son don pour l’écriture en tenant son journal pendant la maladie de son fils, atteint de leucémie. En 2011, elle publie un premier roman, ‘Marie d’en haut’, aux Nouveaux Auteurs, repris par Pocket. ‘Juste avant le bonheur’ est son second roman.

L'avez-vous lu ? Avez-vous aimé ?